L'impact du coronavirus sur les marchés publics » Wanao
05 59 01 30 70

L’impact du coronavirus sur les marchés publics

Comment le coronavirus impacte-t-il les marchés publics ?
Reports, rectificatifs, additifs, les acheteurs s’adaptent à la pandémie. Durant le confinement, nous avons effectué un tour d’horizon des différents indicateurs relevés par les équipes de production Wanao.

MAJ le 14/05/2020

Une baisse significative des avis de marchés

Cette année 2020 est particulière et doit être analysée comme telle. Car l’épidémie de coronavirus n’est pas le seul facteur perturbant les marchés. Les élections municipales, de surcroît interrompues entre les deux tours, mettent les acheteurs publics dans une position instable. Cette période n’est traditionnellement pas propice au lancement d’appels d’offres publics.

Nous nous sommes donc replongés dans nos chiffres de 2014 afin d’effectuer quelques comparatifs de l’activité des marchés publics en période d’élections municipales. Afin de comparer les éléments similaires, nous nous sommes concentrés sur les jours de mise en ligne des marchés. Le lundi 16 mars, premier jour de confinement, correspond au troisième lundi de notre graphique. Nous avons effectué une moyenne quotidienne des annonces captées sur l’intégralité des sources de diffusions (week-end inclus) : avec 1 052 annonces captées en 2020, nous sommes bien loin des 1 695 passées en 2014 et des 2 156 avis captés l’an passé. Le graphique présente tous les marchés publics passés par tous les acheteurs publics (hôpitaux, collectivités, état…). Les annonces parues dernièrement dépendent beaucoup de votre secteur d’activité.

Nous maintiendrons les chiffres à jour sur cette page durant la pandémie.

Annonces captées (BOAMP, JOUE, Web, PQR)

Restez attentifs, les marchés ne sont pas annulés !

Au vue de la courbe des additifs et rectificatifs des marchés, nous pouvons voir que les marchés qui auraient dû paraître ont logiquement été reportés. Wanao Web, notre logiciel de gestion des marchés publics, vous permet de rester informé des évolutions liées à vos marchés. Au cours de la première semaine de confinement, 4 242 additifs et rectificatifs ont été publiés contre 563 en 2019 et 252 en 2014 sur la même semaine. Même si nous restons sur des standards élevés, la situation semble revenir à la normale et pourrait bientôt laisser place à de nouveaux avis dont la date de clôture a été reportée durant le confinement.

Additifs et rectificatifs

discutons de
votre projet

Il est souvent difficile de mesurer tout le potentiel offert par les Marchés Publics.
Nous le constatons au quotidien et c'est pourquoi nos conseillers sont à votre disposition pour échanger sur les opportunités que vous offriront nos solutions.